Effets de glace à Séguret

De retour de promenade, cet après-midi, presque au coucher du soleil, dans la rue qui mène au Portail de la Bise. C’est peut-être le silence inhabituel à cet endroit qui nous fait lever les yeux. Ô surprise !  La cascade est pétrifiée dans la glace. Elle, dont la seule vue nous rafraîchissait cet été, les jours de canicule, celle devant laquelle, cet automne, les mariés se faisaient photographier, s’est tue. Des stalactites élégants comme des tuyaux d’orgue dans la vibration lumineuse du couchant, des superpositions de transparence, un spectacle éphémère ici en hiver, presque un mirage… qui fondra comme glace au soleil.

Cette entrée a été publiée dans Vivre à Sucmiei. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.